Feutre TRIA de Letraset

Le feutre Tria de Letraset : petite histoire…

Letraset est une vieille usine d’origine britannique qui a toujours produit des solutions technologiques pour l’industrie du design et de l’imprimerie depuis 1959. En 1974, Letraset signe un accord avec Pantone Inc. Pour produire des couleurs sous le nom de « Pantone par Letraset ». Quelques années plus tard, en reprenant le catalogue de couleurs, Letraset développe des marqueurs à base d’alcool, fidèles à la colorimétrie Pantone.

Cette innovation a permis aux designers professionnels de réaliser des rough efficaces et rapides et s’est implantée définitivement dans le monde des arts graphiques.

Feutre TRIA

Feutre Tria Pantone et Tria Marker

Jusqu’au milieu des années 2000, le feutre Tria Pantone règne en maître sur le marché français du feutre à alcool. Tout designer ou dessinateur qui se respecte utilise le feutre Tria Pantone qui possède 3 pointes : extra-fine, fine et large biseautée. Les aplats sont mats et homogènes et le tracé impeccable. Le Tria Pantone devient un outil efficace pour le rough et le tracé dynamique.

La nouvelle gamme de feutres Tria Marker arrive dans les années 2000 avec un nouveau design et le retrait de l’appellation « Pantone ». En effet, l’espace colorimétrique des 300 nuances d’encres fonctionne désormais avec le système HSL des logiciels de graphisme de type Photoshop®.

Ce nouveau feutre se sépare de sa pointe fine pour une pointe pinceau pour optimiser les possibilités graphiques. Ce n’est pas sans rappeler la technologie de son principal concurrent Copic®. Il est rechargeable, ses mines interchangeables et garantit un fonctionnement longue durée.

Mais ce nouveau feutre Tria a rencontré un problème principal qui l’a coulé : un capuchon mal moulé qui ne tient pas en place, des encres qui sèchent à l’intérieur du feutre, la pointe extra-fine rapidement inexploitable, autant de défauts de production qui viennent porter préjudice à la gamme prestigieuse Tria pour au final, la voir disparaître durant l’année 2015.

3 réflexions au sujet de « Feutre TRIA de Letraset »

    • Bonjour,
      Je dirais qu’en tant que feutre professionnel, le meilleur équivalent serait le Copic Marker (forme carrée). Il possède les mêmes pointes et la capacité d’être rechargé à tout moment. Toutefois, dans l’ensemble des feutres à alcool actuels, aucun d’eux n’est proche du nuancier Pantone. Cela est dû à l’informatisation massive de l’image et du fait qu’on puisse corriger sur un logiciel graphique avant impression.
      Cordialement, Alix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *