La Poster Color: la peinture des décors de dessins animés japonais

exemple illustration poster color

Exemple d’illustration réalisée avec de la poster color

Cela fait longtemps que je m’étais engagée à parler d’une peinture très particulière dont on connaît peu le nom mais par contre dont le résultat éblouit les fans des dessins animés des studios Ghibli (Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke, Le voyage de Chihiro, etc). Il s’agit de la Poster Color.

La Poster Color est une peinture en pâte qui permet à moindre de coût de réaliser des décors et backgrounds en animation. Kazuo Oga, décorateur connu de Hayao Miyazaki, en est un maître incontesté. Laissez-moi vous présenter cette peinture au pouvoir extraordinaire…

Lire la suite

Acrylique: Peindre sur contreplaqué

Acrylique sur contreplaqué

Comme vous vous en doutez, j’adore tester et détourner le matériel de peinture et de dessin. Cette fois-ci, on m’a confié un support de jeu à peindre. Il s’agit d’un jeu du fakir en bois.

Ce jeu se présente sous la forme d’une planche de contreplaqué percée de trous et entourée de tasseaux. Dans chaque trou, on enfonce un tourillon. Lorsque la balle est lancée du haut du jeu, elle rebondira sur les tourillons jusqu’à se caler sur une couleur en bas.

1) La sous-couche

Qui dit bois, dit sous-couche pour bois. Un bon gesso fera l’affaire si je lui applique une bonne couche au départ.
J’utilise mon Gesso Lefranc & Bourgeois.

Aucun problème pour la tenue sur le contreplaqué. Le temps de séchage est identique à l’habitude de son utilisation. J’en applique au pinceau brosse (genre peinture murale) y compris sur les trous.

2) La peinture de fond

L’heure du test peinture. J’utilise la crème d’acrylique Déco de Lefranc & Bourgeois. C’est une peinture acrylique mate, indélébile, à séchage rapide : 30 mn au toucher et 12 h à cœur. Les couleurs sont miscibles entre elles et diluables à l’eau. Nettoyage du matériel à l’eau.
En effet, pour un usage couvrant sur bois, elle s’applique au pinceau au poil synthétique doux car une brosse fait des sillons à la pose. Je ne la dilue presque pas car cette acrylique est assez liquide en substance.
Le lendemain, j’applique une deuxième couche afin d’homogénéiser toute ma surface. J’étire la peinture sur sa longueur pour suivre les stries du bois.
Le résultat est propre.

3) L’illustration

Une partie plutôt décisive car le final doit être absolument sans faute.

1ère étape: Le dessin du personnage.
Afin d’éviter tout raté, j’assure mes arrières!
J’utilise Adobe Illustrator pour décalquer un personnage avec l’outil Plume.
J’obtiens le personnage au trait noir que j’imprime au format souhaité sur plusieurs feuilles A4. J’assemble ces feuilles au scotch.
Je reproduis le trait sur une grande feuille de calque et ensuite sur la planche de contreplaqué.
Le crayon gras est bien visible sur la surface et mon personnage est impeccable.

2ème étape: La colorisation en acrylique
Ah la galère! Les stries du contreplaqué sont réellement un problème pour avoir une surface bien homogène.
Ensuite, tout dépend de la couvrance de l’acrylique.
J’ai essayé la Déco Mat de Lefranc & Bourgeois, plutôt destinée aux loisirs créatifs. Elle manque totalement de pigmentation et ne se laisse pas étirer facilement. C’est très difficile d’obtenir un résultat net. Cette peinture n’est bien que pour de la sapinette lisse.
Je suis passée à La Basics de Liquitex, destinée Beaux-Arts. Grâce à son aspect crémeux et légèrement plus pigmenté, j’arrive à des aplats corrects. Elle remplit les stries et je peux même m’autoriser quelques dégradés.

A retenir sur un travail sur contreplaqué:
– Les stries du bois sont un inconvénient majeur pour peindre dans le détail, pas sur le fond.
– L’acrylique soit être couvrante et plus crémeuse que liquide pour combler les porosités du bois.