Comment choisir son taille-crayon pour dessiner ?

Spread the love
FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur

comment choisir son taille crayonDernièrement, je me posais des questions sur ce que pouvait être la mine idéale pour dessiner et le moyen de l’obtenir. Je me suis confrontée à la tradition académique tout comme à l’aspect gadget que le taille-crayon peut revêtir sans être complètement satisfaite. Alors, je me suis plongée un peu dans l’histoire de l’objet pour comprendre les formes qu’il possède aujourd’hui et en tirer quelques conclusions.

Tailler un crayon avant le XIXe siècle

Lorsque le crayon est arrivé entre les doigts de ses utilisateurs, le problème de son affûtage s’est vite posé. En effet, au contact du support, la mine de graphite s’érode et disparaît pour ne laisser que le bois. Comment refaire une mine ? On a tenté plusieurs techniques : raboter, poncer à gros grain puis finalement, tailler au canif.
Le canif désignait au XVIIIe siècle un couteau dédié à la taille des crayons.
Cette technique d’ailleurs perdure encore dans certaines écoles d’art et dans certains ateliers. Certains professeurs et élèves certifient que c’est la seule et unique méthode pour tailler un crayon. L’avantage, c’est qu’avec un minimum d’habileté, on modèle la mine comme on le souhaite. L’inconvénient, c’est qu’on se salit les mains et qu’on risque des coupures aux doigts si on se loupe. Il y a dans tout cela un côté très académique qui se respecte mais qui, au XIXe siècle, a été décrié par de nombreux inventeurs qui souhaitaient pallier aux inconvénients de la taille au canif.

 

L’avènement du taille-crayon au XIXe siècle

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que le premier brevet déposé pour un taille-crayon fut signé par un Français!
Bernard Lassimonne, mathématicien et géomètre, enseignait le dessin à Limoges. Pour réaliser ses plans, il souhaitait avoir ses mines tout le temps affûtées. Ainsi, il mit au point une machine (un peu grande) qu’il baptisa « taille-crayon » en 1828.
Son brevet fut repris et simplifié par un autre français, Thierry des Estivaux, un militaire érudit, qui fit ses preuves sous Napoléon. En 1847, il propose un outil doté un cône dont l’extrémité présente une lame.

Les Américains prirent la suite pour développer la version que nous connaissons, notamment Walter K. Foster en 1855, puis John Lee Love en 1897.

Taille-crayon de type Foster

Taille-crayon semblable à celui de Foster

Brevet du taille-crayon de John Lee Love

Brevet taille-crayon de John L. Love en 1897

A partir du XXe siècle, les taille-crayons se généralisèrent sous de multiples formes : portables, luxueux, à gadget, à réservoir.
Les taille-crayons mécaniques ou automatiques se développèrent à partir de la moitié du XIXe siècle, parallèlement au taille-crayon simple.
Enfin, nous trouverons les tailles-crayons spécifiques car ils présentent plusieurs ouvertures en fonction du diamètre du crayon produit selon les normes de fabrication des pays.

 

Ce que doit m’apporter un taille-crayon pendant un dessin

De mon usage et de celui que j’ai pu observer autour de moi, élèves, clients en magasin, on demande souvent un bon taille-crayon. En comptant une utilisation sécuritaire, qu’est-ce que cela sous-entend ?

taille crayon magnésium

  • une bonne lame qui taille finement la surface de la pointe du crayon. Effectivement c’est le premier critère de choix… sauf qu’il est difficile de choisir la lame de son taille-crayon de nos jours ! On a tous oublié la petite vis qui serra la lame au taille-crayon car les lames pourraient toutes être changées… si on le voulait ou si on le pouvait ! J’ai constaté que très peu de fournisseurs de taille-crayon proposent les lames de rechange pour taille-crayon. Pourquoi ? Parce que la demande est trop marginale :  les consommateurs ont pris l’habitude de jeter les taille-crayons. Faute au plastique ? A ma connaissance, seule la marque KUM propose des lames de rechange pour ses taille-crayons.
  • une facilité de prise en main. L’objet étant souvent petit pour une force appliquée à la rotation du crayon dans le cône, il est important de le tenir convenablement, sans se crisper et surtout, sans voir le taille-crayon voler en l’air. Les taille-crayons classiques ont une fâcheuse tendance à échapper aux doigts.
  • un réservoir pour épluchures. Certains affirmeront ici qu’il suffit de se lever et aller à la poubelle pour tailler son crayon. Ce propos plein de bon sens ne plaît pas forcément aux professeurs des écoles qui imaginent avec angoisse leurs élèves se lever à longueur de journée pour tailler leur mine. Ingérable ! Le réservoir est une économie de moyen et de temps pour l’utilisateur du crayon. Surtout lorsque l’on tombe sur des mines récalcitrantes qui se cassent à chaque taille. L’inconvénient, c’est que le taille-crayon à réservoir est mois pratique à transporter car il prend plus de place et il est sujet à la casse plus fréquemment.

taille crayon dux avec réservoir

  • un geste de rotation simple. L’usage veut que ce soit le crayon qui tourne dans le taille-crayon. On monopolise les deux mains pour réaliser l’action de tailler en toute sécurité, contrairement au couteau. Pour les personnes qui taillent des crayons à longueur de journée pour leur travail, le geste peut devenir contraignant. Le taille-crayon mécanique présente une action simplifiée: on insère le crayon dans orifice, on fixe, on tourne la manivelle et c’est tout !

 

Les tailles-crayons qui m’ont tapé dans l’oeil

Je ne suis pas fétichiste du taille-crayon mais j’avoue en avoir expérimenté un certain nombre pour me rendre à l’évidence que la qualité de la mine était un gage sur mon dessin. Une mine longue et pointue me permet d’être légère dans mon trait et de moduler ma pression facilement. Voici les taille-crayons qui m’ont marquée :

Le Masterpiece de Kum

Taille-crayon Masterpiece de KumKum est une marque allemande spécialisée dans la lame depuis 1919. Elle se distingue par un vrai savoir-faire sur les taille-crayons exclusivement avec des niveaux de contrôle qualité drastiques.
Le Masterpiece est un taille-crayon extrêmement ingénieux. Il est fabriqué en magnésium et possède 2 trous.
Le trou n°1 taille le bois du crayon, le trou n°2 taille la mine graphite. C’est un aiguisage en 2 temps pour faire sa propre mine. Le résultat est impeccable.
De plus, le Masterpiece contient un réservoir de 2 lames de rechange.
Un taille-crayon simple pour une énorme efficacité.

 

Le T-gaal de Kutsuwa

Taille-crayon T-Gall de KutsuwaPrononcez « Togaalu ». Ce taille-crayon en plastique d’origine japonaise dispose d’un système très intéressant : une roue actionne une came à l’intérieur qui monte ou descend la lame du taille-crayon. Cela vient modifier l’angle de taille sur le crayon. Il y a 5 positions : 1 et 2 sont les tailles les plus courtes et peu pointues, 3 et 4 sont idéales pour les crayons graphite gras (du 2B au 8B). La position 5 est idéale pour la taille du crayon HB et plus sec.
Il est intéressant ici de moduler sa taille en fonction du crayon à utiliser. Petit avantage : un réservoir. Ne pas oublier de positionner la roue sur CLOSE quand vous n’utilisez pas le T’Gaal.

Le Kezuri Cap Twin de Shachihata

Taille-crayon Kezuri Cap de ShachihataQuand je l’ai vu, je me suis dit « c’est LE taille-crayon des écoliers ! ». L’idée était simple mais il fallait il penser.
Shachihata est une marque japonaise spécialisée dans la papeterie scolaire avec un éventail de produits assez large dans son catalogue.
Ce taille-crayon vient simplement se visser sur une petite bouteille en plastique et l’ensemble devient un taille-crayon à réservoir ! Le Kezuri (tailler en japonais) Cap existe en version simple ou double.

taille-crayon Kezuri Cap de Shachihata La version double permet de réaliser une mine longue pour les crayons graphite et une mine courte pour les crayons de couleur.
Le diamètre du goulot de bouteille est important. Prenez un goulot de diamètre classique du commerce.
Adieu les réservoirs minuscules en plastique, voici de quoi tenir un siège avec une bouteille vide valorisée.

 

La machine à tailler Caran d’Ache

Machine à tailler Caran d'AcheOn pourrait tout aussi bien l’appeler « l’immortelle ». Cette machine à tailler entièrement de métal, de la manivelle à la lame hélicoïdale, peut se transmettre de générations en générations.
Elle peut se fixer sur un support à l’aide de pinces fournies avec.
La machine à taille prend n’importe quel crayon en charge car les pinces-papillon s’ouvrent et se ferment pour fixer le crayon. Quelques tours de manivelle et c’est tout !
Les petites épluchures s’entassent dans le tiroir.
Deux tailles sont possibles : taille courte ou longue.
Les pointes sont superbes et extrêmement aiguisées.
Cet objet a un prix d’achat assez élevé, sachez-le. Toutefois, si on ramène son prix à une vie humaine de taille de crayons, ce n’est plus grand’chose. Je sais que certaines personnes souffrant d’arthrite aux doigts apprécient la fluidité d’exécution de la taille. En effet, la manivelle est moins douloureuse à tenir entre les doigts.

 

Le monde du taille-crayon est vaste et impressionnant si on s’y penche. Cet objet si anodin prend finalement une place importante dans nos vies quand on écrit ou dessine. Il serait imprudent de le négliger entièrement car une belle mine bien affûtée est une belle promesse pour le papier qui la reçoit.

6 réflexions au sujet de « Comment choisir son taille-crayon pour dessiner ? »

  1. Bonjour,

    Le Masterpiece est-il en vente dans un magasin à Paris ? Et si non, où peut-on se le procurer sur internet ?

    Merci d’avance!

  2. Bonjour, merci pour cette petite revue (j’ai un TGaal et je me demandais comment l’optimiser). Étrangement, vous ne parlez pas des taille-crayons électriques qui simplifient grandement la vie (on taille sans réfléchir) et que je trouve supérieurs au concept du Caran d’Ache.

    • Bonjour, j’ai testé de nombreux taille-crayons électriques mais ils ne m’ont pas donné satisfaction: ils emportaient le crayon avec, ne restaient pas stables sur la table et la taille n’était pas forcément précise. Comme c’est une expérience très personnelle, je ne souhaitais pas la généraliser dans cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.