le Chameleon Pen: le feutre qui fait les dégradés tout seul

FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur

feutre alcool dégradé chameleon

Quand un nouveau feutre à alcool sort, il est évident que je m’y intéresse de près. Il s’agit ici d’un feutre à alcool qui cartonne aux Etats-Unis et en Australie depuis déjà quelques mois, le Chameleon Pen.
D’origine britannique, le feutre Chameleon Pen a été désigné par Chameleon Art Products dans l’idée de faire beaucoup avec peu. Sorti en octobre 2014, ses vidéos de démo ont stupéfait le monde de la couleur avec la question: comment est-ce possible qu’un seul et unique feutre à alcool puisse gérer son dégradé?

Un seul feutre pour faire un dégradé de couleur

chameleon-feutre-02

J’ai cherché des explications pendant longtemps mais la réponse était presque évidente lorsque j’ai eu des feutres à tester.
Ce feutre, comme tout feutre à alcool, est doté de 2 pointes pour 1 réservoir: une pointe pinceau (ils l’appellent Japanese nib) et une pointe ronde fine (bullet nib). Chacune est protégée par son capuchon. Vient en plus un réservoir de blender appelé chambre des mélanges (Mixing chamber). Ce mot me fait sourire mais l’idée est là.

chameleon-feutre-03

Utiliser un Chameleon Pen, mode d’emploi

Il faut enlever le bouchon de la pointe que vous souhaitez utiliser (pinceau ou ronde) et vous placez dessus le réservoir de blender qui est lui, pointe à l’envers. Les deux pointes se touchent. Par l’action de la gravité, le réservoir de blender va verser sur la pointe couleur de l’encre alcool incolore. La pointe couleur va peu à peu se décolorer.
Il ne faut pas le laisser trop longtemps: selon le temps pendant lequel vous laissez la pointe sur le réservoir, vous aurez une décoloration plus forte.

chameleon-feutre-04

Ensuite, vous faites un mouvement de va-et-vient sur la surface à colorer en avançant progressivement, comme le montre la vidéo ici.

La gamme Chameleon Pen comporte 20 couleurs. Elle est rechargeable en encre grâce à un flacon d’encre et une seringue. Les mines se remplacent quand elles sont usées en se tirant et se replaçant à l’aide d’une pincette.

Ma conclusion sur le Chameleon Pen

Le Chameleon Pen est un feutre très ingénieux et répond exactement à son principe de base: faire plus avec moins. Au lieu d’avoir 2 feutres, une couleur et un blender, tout est réuni en un seul feutre. La plus grande subtilité est de bien doser la quantité de blender à verser via la chambre des mélanges. Ensuite, il suffit de faire des va-et-vient sur la surface à coloriser et le dégradé s’opère seul en se dégageant en premier du blender et laissant revenir la couleur initiale. Il s’agit donc bien de commencer toujours par la partie la plus claire pour aller vers la plus foncée.
Le feutre Chameleon Pen est parfait pour les adaptes de la carterie, du remplissage de couleur en art-therapy ou même pour du tampon (encre Memento uniquement). Il facilite vraiment le travail de la lumière et de l’ombre. Pour un travail qui requiert plus de techniques et notamment un geste plus vif, une surface large à coloriser et un nuancier plus targe pour un dessin plus travaillé, un feutre à alcool classique sera plus adapté avec ses tonales et son blender.
Le positionnement du Chameleon Pen sur le marché français est en cours et devrait certainement le placer parmi les hauts de gamme étant donné la technologie rechargeable et remplaçable. Le Chameleon Pen se conserve à vie, comme le Copic ou le Shin Han. C’est pour cela qu’il aura un prix d’achat plus élevé que ses pairs.

7 réflexions au sujet de « le Chameleon Pen: le feutre qui fait les dégradés tout seul »

    • Bonjour, il faut essuyer au maximum la pointe sur un papier pour enlever un maximum de rouge. Ensuite, si vous avez la recharge de blender, mettez une goutte sur la pointe pour diluer le dépôt rouge. Re-essuyez sur un papier.

  1. Bonjour et merci pour cet article!
    Je commence à m’intéresser à ce produit et me pose une question concernant une nouvelle gamme: les Tops Colours.
    Si j’ai bien compris, ces feutres permettent non plus d’éclaircir une teinte mais de réaliser des dégradés entre plusieurs teintes différentes…
    Avez vous pu tester ce nouveau produit ?
    Si oui, pouvez expliquer comment il fonctionne? Comment combiner les deux ?
    Les deux sont ils justement nécessaires ou un modèle est il mieux que l’autre ?
    Merci

    • Ce complément de gamme ne m’a pas été présenté pour le moment. Toutefois, je pense comprendre le principe d’après ce que je vois. Il amène par sa pointe généreuse et son débit d’encre une base couleur qui reste humide un peu plus longtemps. Du coup on peut utiliser les chameleons dessus pour réaliser un dégradé. Au feutre à alcool, le dégradé ne peut se faire que si la surface est humide sur l’une des couleurs. En principe, vous pouvez très bien réaliser des dégradés entre deux couleurs avec les feutres Chameleon de base mais comme les pointes sont plus fines, vous couvrez moins de surface et l’encre risque de sécher trop vite pour faire le dégradé.
      Si vous souhaitez colorier en faisant de chouettes effets sans avoir forcément pris des cours, le Chameleon est très bien pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *