Comic Book de Clairefontaine

FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur
Dessin préparatoire au marqueur fin Copic Multiliner

Quand on travaille au feutre à alcool, il faut se munir du matériel adéquat pour garantir le rendu final de votre dessin. Quelque soit votre feutre à alcool, il est nécessaire d’avoir un papier avec barrière anti-solvant (layout) ou bien un bristol assez épais. Le Comic Book de Clairefontaine vous permet de dessiner et colorer au feutre sans problème.

Le carnet de dessin Comic Book de Clairefontaine

Clairefontaine répond à la demande d’artistes qui souhaitent travailler au feutre autrement que sur des feuilles simples. Il s’agit ici de dessiner sur un seul et même support, sans feuilles volantes. C’est plutôt utile quand on produit beaucoup de croquis, recherches, ébauches au feutre à alcool.

Comic Book de Clairefontaine
Comic Book de Clairefontaine

Caractéristiques techniques du Comic Book de Clairefontaine.

Comme la couverture l’indique, le Comic Book contient 32 pages au format 17,6×25 cm. C’est un peu plus grand qu’un format A5. Le grammage de ses feuilles sont de 220 g/m2. Pourquoi aussi épais? Parce qu’entre le recto et le verso, la feuille dispose d’une barrière anti-solvant qui permet de travailler en recto comme en verso. Le dos est carré collé. Cela rappelle carrément le papier Canson The Wall. La texture bristol des deux côtés est très agréable à travailler car le marqueur, comme le feutre, glisse naturellement. Le gommage se passe très bien avec une gomme classique comme une gomme fine. Il se destine au manga, à la BD et à toute illustration en général.

Essai de feutre à alcool sur le Comic Book
Essai de feutre à alcool sur le Comic Book

J’ai trouvé le papier de ce carnet vraiment agréable à travailler. Le verso est vraiment bien protégé et la couleur n’a pas du tout transpercé la feuille. Nous n’avons pas 32 feuilles mais 64 du coup. C’est plutôt chouette! J’ai testé le feutre Copic sur ce papier. J’ai retrouvé les habitudes que j’ai avec les feuilles de bristol. Le seul petit problème, c’est que je peux difficilement scanner les pages. Du coup, je les ai prises en photo.

Double page sur le Comic Book de Clairefontaine. Le recto n'a vraiment pas transpercé la feuille.
Double page sur le Comic Book de Clairefontaine. Le recto n’a vraiment pas transpercé la feuille.
Essai de personnages manga sur le Comic Book de Clairefontaine.
Essai de personnages manga sur le Comic Book de Clairefontaine.

conclusion

Je recommande le carnet de dessin Comic Book à tout artiste, débutant, pratiquant ou professionnel, qui souhaite concentrer ses dessins au feutre à alcool en un seul endroit. Il a quelque chose d’attachant car on peut consulter ses anciens dessins régulièrement. On peut voir les progrès que l’on fait ou fabriquer sa propre histoire comme une BD ou un manga. Il amène une petite nouveauté sur le marché du papier pour feutre à alcool. Je l’utilise personnellement comme carnet de recherches. Petit hic: la couverture étant rigide, j’ai un peu de mal à mettre le cahier à plat pour utiliser le verso. Par ailleurs, quand on applique le feutre sur le papier, la couleur paraît un peu grisâtre au départ. Elle reprend sa teinte naturelle en séchant.

Est-ce que cet article vous a intéressé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.