Comment choisir son carnet de croquis?

Spread the love
FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur
Choix de carnets de croquis
Comment choisir sont carnet de croquis?

Lorsqu’on dessine, on est amené parfois à réaliser de petites esquisses, de petits croquis ou bien, des dessins préparatoires, en les rassemblant en un seul endroit. C’est le but du carnet de croquis. J’en utilise beaucoup pour préparer mes dessins, dessiner des story-boards ou bien dessiner à la volée quand le temps me le permet. J’aime beaucoup le fait de constituer une sorte de grimoire à dessins qu’on prend plaisir à feuilleter par moment.

Comment choisir son carnet de croquis ?

Dans le commerce, vous allez trouver au rayon papier une quantité incroyable de carnets à croquis tous différents les uns des autres, à finitions différentes et prix différents. Voici ce qu’il faut prendre en compte.
Le format sur lequel vous aimez travailler : en général, on utilise un format A5, A4 ou A3 selon le but de l’utilisation. Pour de petits croquis à la volée, préférez le A5 car il est facilement transportable. Si vous souhaitez avoir plus d’espace pour travailler, choisissez un A4 qui est plus grand et se transporte facilement dans un sac. Le A3 commence déjà à dépasser le statut de carnet de croquis mais peut servir en atelier ou en cours pour des études avec modèle vivant par exemple.
La technique utilisée : attention au choix du papier par rapport à la technique que vous souhaitez employer. Si vous avez l’intention d’utiliser de l’eau, choisissez un papier aquarelle dans votre carnet. Un papier de grammage inférieur à 250 g/m2 va gondoler. Exemple ci-dessous:

Exemple de dessin réalisé à l’aquarelle sur un papier trop fin pour cette technique

Si vous êtes certain de n’utiliser que du crayon, fusain, crayon de couleur, portemine, alors vous pouvez prendre un grammage de papier plus fin et plus lisse.

Carnet de croquis en papier aquarelle. Ici travail à la gouache pour le renard. Difficultés avec la plume pour l’écriture : en effet, la plume emporte des fibres de papier au passage.
Travail à la mine bleue sur papier lisse.

La finition du papier : lisse ou granuleux. Selon la ou les techniques employées, on appréciera une certaine finition. Je sais que j’aime bien travailler à la mine bleue et je préfère des papiers pas trop granuleux pour éviter les démarcations. Le grain fait apparaître une texture qui peut être très élégante si elle est bien travaillée. La texture lisse permet d’avoir des surfaces uniformes, sauf si vous appuyez trop fort : auquel cas, vous aurez une grosse démarcation difficile à enlever sans gommer tout le reste.
Evaluez les techniques que vous allez utiliser avant de choisir la texture du papier, ainsi, vous n’aurez pas de mauvaise surprise.

Le transport du carnet : voilà un paramètre à prendre en compte lors du choix de votre carnet. Allez-vous le transporter souvent ? S’il reste sagement à la maison, vous pouvez prendre tout type de couverture, il n’y a aucun risque. Par contre, si vous le transportez souvent avec vous, alors, préférez une couverture solide, cartonnée, épaisse, tissée ou enveloppée de simili cuir pour résister aux chocs. Dans ce genre de circonstances, les carnets sont malmenés et risquent de s’abîmer. Ci-dessous des exemples de mes carnets transportés.

Carnet Canson One après plusieurs mois d’utilisation
Carnet à croquis Boesner après plusieurs mois d’utilisation

La finition du dos du carnet : vous pouvez choisir un dos carré cousu ou à spirales. Certains carnets comme le Canson One permettent une ouverture à plat de 180° pour dessiner sur des doubles pages. Autrement, si vous souhaitez scanner vos croquis par la suite, choisissez un carnet à spirales ou un carré cousu qui se met entièrement à plat. Si vous souhaitez un dos durable et résistant, préférez un dos carré cousu. Il tiendra plus dans le temps et au transport.

Carnet A5 Leuchtturm à dos carré cousu

La customisation du carnet : vous pouvez vouloir personnaliser la couverture de votre carnet comme moi. J’aime bien m’approprier le carnet en customisant sa couverture avec des accessoires : masking tape, papiers collés, étiquettes, Posca, marqueurs, etc. Pour cela, j’ai besoin d’une couverture relativement solide car si elle est trop flexible, elle aura tendance à se corner dans le temps. Je prends généralement des couvertures cartonnées que j’orne avec différents éléments. J’en fais une sorte de grimoire à dessins que je peux conserver longtemps.

Exemple de couverture customisée de carnet de croquis

Le carnet de croquis n’est pas anodin. Il doit être considéré comme un bel ouvrage à conserver dans le temps, auquel se référer pour chercher des croquis à scanner par exemple. Sinon, vous pouvez le consulter par simple plaisir. En tout cas voici des marques intéressantes pour vos choix : Canson ArtBook One, Boesner Graduate Sketchbook, Leuchtturm1917, Simply Sketchbook de Daler-Rowney, Sketchbook de Talens. Vous pouvez les trouver par exemple sur le site de Boesner dans la rubrique Albums à dessin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.