Le crayon de couleur Derwent Procolour

FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur
Dessin à la mine bleue et couleur au crayon Derwent Procolour

Cela fait longtemps que je n’ai pas posté d’articles sur le matériel artistique. Cela ne veut pas dire que je ne dessine plus. Dernièrement, j’ai utilisé énormément de techniques sèches: crayons, mines, porte-mines et je me suis arrêtée sur le crayon Derwent Procolour qui méritait son article.

Petite histoire de Derwent

Derwent est un fabricant de crayons britannique qui a une histoire relativement longue. Elle commence au XIXe siècle, en 1832, dans le Cumberland. Keswick voit le crayon naître sous ses yeux car elle possède des gisements naturels de graphite. De nombreuses marques ont pris racine dans cette zone géographique. Même si Faber-Castell en Allemagne, Conté en France pouvaient déjà satisfaire une certaine demande, la Grande-Bretagne ne possédait pas les réseaux de transport dont elle bénéficie maintenant et souhaitait satisfaire son propre marché. Le crayon de couleur apparaît en 1932 dans le pays, toujours dans le Cumberland.

Le crayon de couleur Derwent Procolour est le haut de gamme de la lignée de la marque. Avec sa mine de 4 mm, sa déclinaison de 72 couleurs, sa très bonne résistance à la lumière, cela fait de lui un excellent outil pour l’artiste semi-professionnel ou professionnel.

Je l’ai utilisé avec un choix restreint de couleurs pour réaliser mon test sur un papier extra-blanc à grain faible.

Esquisse préliminaire au crayon de couleur Derwent Procolour
Esquisse préliminaire et début de couleur au Derwent Procolour

Un très bon crayon de couleur pour l’artiste

Derwent Procolour se situe pour moi en-dessous du Luminance de Caran d’Ache, tant par flexibilité que son prix. Il se situe aux alentours de 2,65€, contrairement au Luminance qui lui voit son prix grimper à 3,45€. Il est donc plus abordable pour les artistes qui souhaitent investir moins d’argent sur cet outil. Par contre, il est moins onctueux et crémeux que le Luminance, à positionnement professionnel égal. Il est également moins résistant à la lumière.

Mine du crayon Derwent Procolour

Ma conclusion

J’ai aimé travaillé avec ce crayon qui a été une agréable découverte qui m’a fait sortir des sentiers de Caran d’Ache et tâter une matière un peu différente. Sa mine tendre permet des dégradés très subtils à pression modérée (il fallait que j’y aille doucement avec le poignet quand même). Bien taillé, il est un outil très professionnel. Il faut savoir que livré à la vente, il a la mine émoussée. Je ne travaille qu’à la mine extrêmement taillée donc c’est un petit bémol: il faut que je le taille avant emploi. Un avantage: il n’est pas très cher donc intéressant pour le porte-monnaie. Je reste une inconditionnelle du Luminance 6901 mais j’avoue avoir été séduite par le Procolour qui devient un complément un peu plus sec pour des détails ou des traits de contour.
Je le recommande à ceux qui souhaitent s’équiper d’un crayon de couleur de qualité professionnelle et à faible coût.

Avancée de mon dessin au crayon Derwent Procolour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.