Une mariée japonaise en aquarelle

FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur

Cela fait longtemps que je n’ai pas publié d’article. Pour autant, je n’ai pas cessé de dessiner et peindre. J’ai profité de ce temps pour me concentrer sur de nouveaux papiers et de nouvelles marques d’aquarelle. Lors d’un séjour au Japon, j’ai eu la chance de croiser le chemin d’une magnifique mariée japonaise. Je n’ai pu m’empêcher de la prendre en photo et l’envie de la peindre ne m’a pas quittée. Laissez-moi vous présenter la peinture aquarelle pas-à-pas de cette mariée japonaise.

Je commence tout d’abord par installer le matériel dont j’ai besoin : tubes d’aquarelle, palette, godet à eau, chiffon, pinceaux et feuille de test. Le sujet à peindre est fixé sur un support en bois pour bien tendre la feuille et éviter qu’elle ne gondole.

Travail à l’aquarelle sur le fond derrière la mariée japonaise

Matériel nécessaire pour pratiquer l’aquarelle

Le dessin est réalisé à la mine de graduation HB. Je n’ai pas souvent l’habitude de travailler à la mine graphite car je préfère la mine bleue. Ici, sur ce papier et avec l’aquarelle, la couleur bleue a tendance à disparaître et ce n’est pas pratique pour respecter les tracés.

Comme j’ai un fond à réaliser, je protège mes personnages en appliquant de la drawing gum sur leurs contours. J’utilise celle de la marque Schmincke. Elle est très facile à poser au pinceau et se retire très bien. Attention à ne pas laisser de la drawing gum trop longtemps sur un dessin ! Elle pourrait ne plus s’enlever. Veillez à bien nettoyer le pinceau au savon juste après. Préférez d’ailleurs un pinceau aux poils synthétiques.

Drawing gum Schmincke
Drawing gum Schmincke

Comme je disais, j’ai un fond à réaliser. Je commence par humidifier le papier sur les zones concernées. J’applique en premier les couleurs claires et je les laisse fuser sur le papier. J’avance petit à petit vers les couleurs les plus foncées. Pour faire les couleurs chair, je mélange de la Terre de Sienne brûlée avec un peu d’Alizarine cramoisie et je les dilue à l’eau abondamment.

Peinture du fond du dessin de la mariée japonaise à l'aquarelle
Peinture du fond à l’aquarelle avec les nuances Terre de Sienne brûlée, Céruléum, Alizarine cramoisie, Noir d’Ivoire.

Travail à l’aquarelle sur des mariés japonais

Il s’agit ici de peindre des silhouettes de personnes qui sont floues. Il est important de laisser fuser l’aquarelle.

Peinture du marié japonais à l'aquarelle
Peinture du marié à l’aide des couleurs Terre d’Ombre brûlée et Noir de Chrome.

J’avance sur la peinture à l’aquarelle en peignant à présent le marié. Il ne présente pas beaucoup de couleurs. J’ai fabriqué une couleur chair avec une Terre de Sienne brûlée et de l’Alizarine cramoisie. Les cheveux et le kimono sont peints avec de la Terre d’Ombre brûlée et du Noir de chrome.

Travail sur la mariée japonaise à l'aquarelle
Travail à l’aquarelle sur la mariée

Ensuite, le kimono de la mariée est blanc mais j’ai préféré amené des teintes rosées et bleutées pour les ombres à l’aquarelle. Puis, j’ai utilisé de l’Alizarine Cramoisie mais aussi du Céruléum et un peu de Violet de manganèse.

Fin de l'aquarelle sur la mariée japonaise
Fin du travail à l’aquarelle sur les mariés japonais

La fin de la peinture se fait par du noir de chrome dans les cheveux avec une pointe de Terre d’Ombre brûlée.

Pour réaliser cette aquarelle, j’ai utilisé différentes marques d’aquarelle (Winsor & Newton, Daniel Smith, Blockx), les pinceaux Series 7 de Winsor & Newton (ils sont vraiment exceptionnels !), du papier Magnani 1404 Italia DS.


J’avoue que j’ai un peu stressé au départ et j’ai réfléchi de longues heures pour savoir par où commencer : avec quelles couleurs, quelles tailles de pinceaux, quel niveau d’humidité, etc. Constituer une palette n’est pas forcément évident de prime abord. Je pense que c’est lié au fait que j’ai plus d’une cinquantaine de tubes d’aquarelle et parfois, les nuances sont très fines. Travailler à partir d’un coffret de demi-godets a parfois du bon ! On hésite moins quant au choix des couleurs. Dans un futur proche, je me constituerai un nuancier de tous mes tubes et surtout, je les rangerai mieux 🙂

À bientôt pour d’autres aventures dans le monde de la peinture !

Est-ce que cet article vous a intéressé?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.