La peau au crayon de couleur

FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur

Je rédige moins d’articles en ce moment, étant complètement investie dans les dessins que je fais qui demandent énormément de temps. Je travaille au crayon de couleur et je peux dire que je découvre tout le potentiel de cette technique dans le dessin réaliste. Dans cet article, je vais vous présenter les couleurs qui peuvent vous servir à faire la peau au crayon de couleur.

La peau d'un garçon au crayon de couleur

L’esquisse avant la peau au crayon de couleur

Pour commencer mes dessins, qu’ils soient au feutre ou au crayon de couleur, je réalise mon esquisse au crayon bleu clair effaçable. Pourquoi ? Pour deux principales raisons : le bleu disparaît avec la mise en couleur mais aussi la cire ne bave pas contrairement au graphite. Ce sont des garanties intéressantes pour ce genre de dessin. Pour un encrage, c’est aussi une solution qui vaut la peine d’être essayée (voir mon article sur le crayon bleu). Dans tous les cas, pour moi, c’et devenu une habitude.

Esquisse au crayon de couleur bleu

En général, je travaille par « secteur ». Par exemple, j’ai coloré le fond puis les objets sur le banc.

Dessin du banc et des objets sur le banc au crayon de couleur

Pour ce genre de dessin, j’utilise des crayons de couleur à la mine très tendre et aux couleurs bien pigmentées : Luminance de Caran d’Ache, Prismacolor, Polychromos de Faber-Castell, Lightfast de Derwent. J’ai fait un petit bilan dans un article sur les meilleurs crayons de couleur. Ils ont un prix plutôt élevé mais ça vaut le coup. Les plus grands artistes travaillant au crayon de couleur les utilisent régulièrement.

La peau au crayon de couleur

Mise en couleur de la peau au crayon de couleur

Après avoir mis en couleur les vêtements, je m’occupe de la peau.
Pour travailler la carnation d’une personne, l’éventail de couleurs varie principalement entre des tons jaunes, rosés et bruns. Bien entendu, d’autres couleurs peuvent sans doute être nécessaires en fonction de votre sujet. Je conseille d’avoir dans sa trousse les couleurs suivantes :

  • ocres : ocre jaune, ocre rouge, ocre brûlée
  • terres : terre de Sienne naturelle, terre de Sienne brûlée, terre d’Ombre brûlée
  • rosés : ce sont en général des pigments mélangés (chair, saumon, rose indanthrène…)
  • jaunes : jaune de Naples, blanc jaunâtre
  • un noir
  • des gris chauds éventuellement
Crayons Luminance pour la peau

Crayons Prismacolor pour la peau

Le nom des couleurs de crayons varient selon les fabricants et prennent souvent des appellations poétiques. Il faut faire attention à la couleur de la mine plutôt qu’à celle de la peinture laquée sur le corps du crayon car souvent, elle n’est pas représentative.
Il existe des coffrets de crayons dénommés « portrait » qui présentent une sélection de couleurs adaptées à la peau. Mais attention, vous pouvez être surpris ! Chez Prismacolor, le coffret est assez cohérent mais chez Luminance, c’est assez étonnant de voir des bleus et des verts dans ce qui se destine au portrait.
Revenons à la chair au crayon de couleur. Pour rendre une peau, on superpose plusieurs couches à partir d’une couleur de base. Dans mon exemple, les jambes sont plus jaunâtres que le bras qui, lui, est plus rosé. J’ai utilisé beaucoup d’ocres et de terres pour rendre les ombres chaudes. Ce sont vraiment des teintes indispensables à toutes carnations.

Dessin du garçon au crayon terminé. La peau au crayon de couleur.

J’ai terminé avec les cheveux à l’aide d’une terre d’Ombre brûlée et un noir principalement. J’ai préféré les faire en dernier car ils viennent couvrir la peau et je ne préférais pas prendre le risque de faire baver le noir sur des teintes plus claires.

Conclusion sur la peau au crayon de couleur

Les ocres, les terres, les rosés et les jaunes sont des couleurs à conserver pour l’ensemble des couleurs de la peau éclairée à la lumière blanche. Je précise « à la lumière blanche » car d’autres éclairages peuvent mener à utiliser d’autres couleurs. Si un projecteur rouge touche votre sujet, vous allez forcément avoir besoin de rouge pour sa peau. Gardez aussi à l’esprit qu’il n’y a pas de couleur unique pour la peau : il faut composer des mélanges de couches qui permettront d’arriver à la couleur souhaitée.

Où trouver les crayons de couleur utilisés ?

Luminance de Caran d’Ache (à l’unité ou en coffret) chez Boesner.
Polychromos de Faber-Castell (à l’unité ou en coffret) chez Boesner.
Prismacolor sur internet, notamment chez Amazon.
Lightfast de Derwent (à l’unité ou en coffret) chez le Géant des Beaux-Arts.

Est-ce que cet article vous a intéressé?

2 réflexions sur « La peau au crayon de couleur »

  1. Bonsoir, merci pour les conseils. Pour l’instant, je ne fais jamais de portraits de personnes, mais je saurais où me renseigner à l’avenir. 🙂
    Les Luminances bleu et vert servent peut-être pour les yeux ?
    Bravo pour le dessin de ce garçonnet appareillé !

    • Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      La composition du coffret portrait Luminance de Caran d’Ache est assez surprenant. Effectivement, il comporte des couleurs très vives comme du bleu, du rouge, du vert mais très peu de couleurs proches de la terre ou de la chair. Je trouve l’assortiment du coffret Prismacolor « portrait » bien plus cohérent.
      Cordialement,
      Alix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.