Le maître des pinceaux pour aquarelle

FavoriteLoadingAjouter à Coup de Coeur
Choix de pinceaux de qualité pour aquarelle

Pratiquer l’aquarelle implique du matériel adapté tant au niveau du papier que de la peinture. Cependant, il ne faut pas oublier ce précieux outil qu’est le pinceau. C’est lui qui fait le lien entre le papier et la couleur, votre esprit et le monde concret. Il représente vos idées, vos intentions et vos perceptions. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas lésiner sur son choix. En général, en aquarelle, on utilise des pinceaux en poil de petit-gris et ceux en martre. Je vais vous présenter ici un pinceau en poil de martre Kolinsky exceptionnel : le Maestro Série 10 de Da Vinci.

Da Vinci, une marque allemande de pinceaux d’excellence

Nous avons en France quelques fabricants de pinceaux comme Raphaël et Léonard que nous connaissons bien dans le matériel d’art. Hors des frontières, on rencontre d’autres marques toutes aussi intéressantes comme Da Vinci.
La manufacture est implantée à Nüremberg (la capitale européenne du matériel d’art) depuis des dizaines d’années et la marque « Da Vinci » est enregistrée en 1952. La gamme Maestro a tout de suite fait sa place dans la production car la motivation de Da Vinci est justement de proposer aux artistes des pinceaux de très grande qualité. Il existe bien entendu d’autres gammes de pinceaux pour différentes techniques et applications. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de Da Vinci (en français).

Maestro pour la peinture aquarelle

Lorsque je peins, je suis très exigeante sur la qualité de mon matériel. Je veux à tout prix éviter la déception et le risque d’abandonner un dessin parce que l’étape de la couleur ne respecte pas mes idées de départ. Pour moi, c’est un challenge de vouloir peindre avec un autre pinceau que le Series 7 de Winsor & Newton en aquarelle. On m’a conseillé le Maestro Série 10 car il répond aux mêmes attentes que le Series 7 et il est un peu moins cher. Donc, j’ai testé.

Matériel de dessin pour aquarelle avec le pinceau Maestro Da Vinci

Le pinceau Maestro Série 10 pour aquarelle se décline en de nombreuses tailles : de 10/0 à 36 et 50. Le manche est court en bois laqué noir. La virole est argentée. Les poils sont issus de la martre rouge Kolinsky Tobolsky, animal vivant en Sibérie. On sélectionne les poils sur les queues hivernales de mâles uniquement. Cette spécificité amène le prix du pinceau à des montants plus élevés que ceux des pinceaux à poils de martre rouge simple.
La pointe de ce pinceau est simplement magique : elle est effilée, parfaitement ébarbée et reste très élastique. Elle revient toujours en place même après mouillage. Du coup, on parvient à tracer des traits très fins.

Par ailleurs, il faut savoir que le Maestro Série 10 est emballé dans un coffret à partir de la taille 12. Ce pinceau est un investissement sur la durée pour l’artiste. Il fait partie d’un bagage essentiel et agréable.

Test du Maestro Série 10 à l’aquarelle

Taille 2 et taille 6 du pinceau Maestro Série 10 et coffret d'aquarelle Winsor & Newton

Comme je fais souvent des aquarelles sur petit format, j’ai utilisé les tailles 2 et 6 du pinceau. Elles me conviennent parfaitement pour travailler de moyennes et petites surfaces.

J’ai commencé par une esquisse au porte-mine 0,3 mm HB sur un papier aquarelle appelé Centenaire, distribué par le Géant des Beaux-Arts. Il est très proche du papier Arches en un peu moins cher. Petite parenthèse : ce papier permet d’effacer facilement les traits de crayon sans laisser de trace et reste longtemps humide pour offrir des effets intéressants en aquarelle. C’est plutôt agréable !

Le sujet que j’ai réalisé est de format 15 x 15 cm. J’ai utilisé la taille 6 du pinceau Maestro Série 10 pour le fond et j’ai peaufiné les détails à la taille 2. Ce que j’apprécie vraiment, c’est lorsque le pinceau est chargé de peinture aquarelle, il la garde dans la touffe et permet de la poser lentement sur le papier. La pointe possède une excellente capillarité et une très bonne charge. Elle se remet en forme naturellement une fois le pinceau rincé.

Fin de l'aquarelle réalisée au pinceau Maestro Série 10 Da Vinci

J’ai adoré l’expérience du pinceau Maestro Série 10 de Da Vinci en aquarelle.Voilà un conseil très pertinent ! J’ai pu apprécier un pinceau qui suit ma main et mes idées fidèlement, sans me décevoir.
Je le conseille à mon tour très vivement à des artistes aquarellistes, à ceux qui souhaitent utiliser un pinceau à la pointe souple et effilée, à grande capillarité et durable. C’est loin d’être un pinceau jetable, c’est un instrument d’artiste pour la vie. Je sais maintenant que je peux compter sur la gamme Maestro de Da Vinci pour peindre à l’aquarelle. Ce sera en complément de la Série 7 de Winsor & Newton.

Est-ce que cet article vous a intéressé?

5 réflexions sur « Le maître des pinceaux pour aquarelle »

    • Bonjour !
      Je n’ai pas été avertie de l’arrêt de commercialisation des pinceaux à poil naturel. Je suis surprise car on a pas reçu d’info de cet ordre dans le magasin. Je suis curieuse : où est-ce que je peux trouver des articles à ce sujet ?
      Alix

      • Bonsoir Alix,

        J’ai eu l’info en appelant le service de vente en ligne du Géant des Beaux-Arts, et chez Boesner à Champigny. D’où l’augmentation notamment des pinceaux du Roi.

        Bien à toi

        • Bonjour Cédric,

          Après vérification auprès de mon patron et de la responsable du rayon pinceaux, il y a bien une baisse de la production de pinceaux à poils naturels chez les fabricants car le poil devient rare et donc voit ses prix s’envoler. La clientèle risque de diminuer sur ces gammes de produits. Il y a également des lobbys contre la maltraitance des animaux qui font pression sur les éleveurs et les fabricants. La commercialisation des poils naturels risque de baisser mais pas disparaître complètement. Les fabricants vont de plus en plus d’orienter vers de la fibre synthétique imitant le poil naturel pour baisser leur prix de vente et permettre à plus de clients d’avoir des prix moins élevés. J’attends encore d’autres retours auprès de mes contacts.
          Personnellement, je ne trouve pas d’alternative aussi fiable que le pinceau en poil de martre Kolinsky pour l’aquarelle. Par contre, le poil synthétique est meilleur pour la gouache et l’acrylique. Pour l’huile, on trouve les deux.
          Je continue de creuser. A bientôt !
          Alix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.